Votre médecin traitant n’exerce plus, que faire ?

En tant qu’assuré social, vous savez sans doute que la déclaration d’un médecin traitant est obligatoire pour bénéficier de l’intégralité des remboursements de la sécurité sociale. Vous vous demandez toutefois ce qui se passera, c’est-à-dire ce que vous devrez faire, si votre médecin traitant cessait son activité du jour au lendemain, comme ça peut tout à fait arriver?

Le comparateur d’assurance LeLynx.fr répond à toutes vos interrogations.

1/ Vous devez faire remplir une autre déclaration de médecin traitant

Si vous apprenez que votre médecin traitant a cessé son activité, vous n’avez pas à prévenir la caisse d’assurance maladie puisque le médecin l’en a déjà informé.

En revanche, lorsque vous irez consulter un autre médecin, vous devez lui faire remplir une «Déclaration de choix du médecin traitant» que vous pourrez télécharger sur le site d’améli.fr tout comme lors de votre première déclaration.

si vous ne faites pas de déclaration du médecin traitant, vous sortez du parcours de soins coordonnés et êtes moins bien remboursé pour vos soins de santé.

2/ En cas d’absence du médecin traitant, pour congés ou autres?

De la même manière, il est tout à fait légitime de s’interroger sur votre situation en cas d’absence du médecin, pour congés ou autres.

Dans le cas d’une absence du médecin traitant, pendant les vacances d’été par exemple comme c’est souvent le cas, les remboursements de la sécurité sociale en parcours de soins doivent normalement demeurer.

Attention toutefois, on dit bien «normalement» parce que l’une des premières réclamations des assurés sociaux est précisément celle-ci. Souvent pendant l’été, l’assuré dont le médecin traitant est en vacances, va consulter un autre médecin qui omet de préciser en cochant une case sur la feuille de soins qu’il remplace le médecin traitant.

Et, comme vous vous y attendez, le remboursement de la sécurité sociale ne prend pas en compte le respect du parcours de soins et celle-ci vous déclare alors hors parcours, ce qui signifie que vous êtes moins bien remboursé.

En effet, le médecin remplaçant que vous consulterez doit nécessairement remplir la case «médecin traitant remplacé» sur la feuille de soins, qu’il s’agisse d’ailleurs d’une feuille de soins papier ou électronique, pour que vous puissiez bénéficier de la prise en charge pleine de l’assurance maladie.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

    Bonjour

    Et si il n’y a plus de médecin dans sa commune où dans les environs et que ceux en place ne veulent pas vous prendre comme médecin traitant que faire, déménager alors que depuis la création de ce système on l’a toujours respecté ?

    peut on avoir un médecin traitant hors de sa région par exemple ?

    Pourquoi le patient est pénalisé par l’organisation des soins au niveau national alors que l’état ne forme pas suffisamment de médecins ?

    Merci de me faire connaître des situations identiques et la façon de se sortir d’un tel guêpier.

    Salutations

    Répondre

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres