Lunettes cassées ou volées : quelle prise en charge par l’assurance ?

Compagnons quotidiens, les lunettes de vue peuvent pourtant être malmenées et endommagées suite à un geste maladroit, une chute ou un accident. Pire, certains ont la fâcheuse tendance de les égarer régulièrement. Dans ces situations d’urgence, comment être indemnisé par sa complémentaire santé ? Existe-t-il d’autres garanties vers lesquelles se tourner ?

Quelle prise en charge des lunettes cassées ou volées ?

Sécurité sociale et mutuelles santé

En cas de perte ou de casse de lunettes, ou simplement lorsque celles-ci ne sont plus adaptées à la vue, l’Assurance maladie prend en charge une partie des frais de renouvellement des verres et des montures. Pour cela, une ordonnance médicale délivrée par un ophtalmologue est nécessaire : à chaque renouvellement pour les moins de 16 ans,  datant de moins de 3 ans pour les assurés plus âgés.

Le remboursement accordé par la Sécurité sociale est alors le même que dans une situation habituelle. Cette prise en charge correspond à 60 % des tarifs officiels fixés par l’Assurance maladie :

  • Pour les montures, le tarif de base est fixé à 30,49 € pour les moins de 18 ans et à 2,84 € pour les plus de 18 ans ;
  • Pour les verres, les tarifs varient de 2,29 € à 66,62 €, selon l’âge et la correction.

Très éloigné des tarifs réels pratiqués par les opticiens, le remboursement de la Sécurité sociale n’est donc pas suffisant quand il s’agit d’amortir le prix d’une nouvelle paire de lunettes.  Pour un meilleur remboursement, il est judicieux d’opter pour une mutuelle santé proposant un forfait annuel consacré aux frais d’optique. Cette prise en charge s’effectue soit sur un montant fixe, soit sous forme de pourcentages basés sur les tarifs conventionnés. Si des remboursements à 200 % des tarifs conventionnés peuvent paraître attrayants de prime abord, ces formules ne se révèlent pas toujours intéressantes aux regards des tarifs de la Sécu.

Astuce Malynx !

La majeure partie des complémentaires santé ne remboursent qu’une seule paire de lunettes par an, tout du moins concernant les adultes. La période de l’année à laquelle s’effectue le renouvellement peut donc faire varier la prise en charge.

Lunettes casse vol

Les solutions alternatives

Selon la situation dans laquelle les lunettes ont été perdues ou cassées, d’autres d’assurance peuvent entrer en jeu pour indemniser l’assuré. C’est le cas de la responsabilité civile vie privée, comprise dans les contrats d’assurance habitation. Cette protection étendue à tous les membres de la famille couvre le porteur de lunettes en cas de casse par une personne tierce. Une garantie profitable aux plus jeunes, notamment à l’heure de la récré !

En outre, les assurances proposées par les opticiens eux-mêmes ne sont pas à négliger. A l’achat de nouvelles lunettes, il n’est pas rare que verres et montures soient garantis contre la casse pendant 2 à 3 ans. La couverture prend en charge les petites réparations, mais n’empêche cependant pas le paiement d’une franchise en cas de remplacement. Aussi, il est bon de savoir que certains opticiens limitent le renouvellement à un seul et ne couvre aucunement la perte des lunettes.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres