Le laser chez le dentiste et dans le traitement de tumeurs cancéreuses

Les applications chirurgicales du laser sont très nombreuses et aujourd’hui, rares sont les chirurgiens, toute spécialités confondues, qui n’utilisent jamais cette technique. Cancérologie, parodontie, ORL, gynécologie, neurologie… Laser pour tous!

Les dentistes aussi utilisent le laser

Arrivé plus tardivement en chirurgie dentaire, le laser permet notamment de traiter certaines atteintes de la gencive. C’est le laser Erbium qu’utilisent les chirurgiens dentistes, aussi bien pour atteindre les tissus mous (comme les gencives) que les tissus durs (os, dents…).

Pas d’anesthésie ni de fraise, le dentiste peut désormais réparer les dents avec le laser en protégeant simplement les yeux de son patient. Aller chez le dentiste ne serait donc plus une corvée? C’est ce qu’explique ce documentaire de France 5: Accéder au reportage

Comme pour les autres applications, le principal problème de l’utilisation du laser en chirurgie est le coût de l’intervention. Et là encore, la Sécurité Sociale ne rembourse rien!

Le laser peut traiter certaines tumeurs cancéreuses

En 2008, une équipe de neurochirurgiens de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris réalisait la première destruction au laser d’une tumeur au cerveau. Depuis, les hôpitaux spécialisés dans la cancérologie s’équipent peu à peu de lasers.

L’intérêt du laserest son extrême précision, ce qui rend la chirurgie moins invasive et limite les dommages collatéraux. Par ailleurs, les interventions sont très courtes et donc les risques liés à l’anesthésie sont moindres et les suites opératoires moins lourdes. Cependant le coût des appareils limite à ce jour le nombre d’hôpitaux équipés. Encore très récente, la chirurgie au laser des tumeurs cancéreuses est une technique d’avenir très prometteuse.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres