Grossesse : les médicaments à éviter

Grossesse : les médicaments à éviter

Vous le savez déjà ou vous l’apprendrez, pendant la grossesse, beaucoup voire presque tous les médicaments que vous consommez habituellement, semblent être potentiellement très dangereux. Est-ce-à-dire qu’une fois enceinte, vous ne pouvez plus prendre de médicaments ?

Certainement pas, et vous le verrez, c’est juste que pendant votre grossesse, vous devez être vigilante quant aux contre-indications de certains médicaments et apprendre à faire le tri entre ceux qui seront parfaitement inoffensifs et ceux qui pourraient être nocifs.

Les médicaments autorisés versus les médicaments interdits pendant la grossesse

Avant de faire une distinction entre les médicaments autorisés et les médicaments fortement déconseillés pendant la grossesse, il convient d’enfoncer un peu des portes ouvertes en rappelant qu’il ne faut jamais prendre de médicament sans avis médical.

Ceci est valable d’ordre général et l’est d’autant plus pendant la grossesse. À tout stade de votre grossesse, il faudra redemander l’avis d’un professionnel de la santé, d’autant qu’il est généralement reconnu que les médicaments qui peuvent être autorisés aux femmes enceintes au début de leur grossesse, peuvent aussi être contre-indiqués à la fin de la grossesse.

Pour vous faire une petite idée des antibiotiques formellement interdits et des antibiotiques autorisés (liste non exhaustive) :

  • Les antibiotiques contre-indiqués pendant la grossesse : STREPTOMYCINE, AMIKLIN, APURONE, COLISTINE injectable, GENTALLINE, ISEPALLINE, NEBCINE, NETROMICINE, NOXYFLEX, THIOPHENICOL, TROBICINE ;
  • Les antibiotiques autorisés pendant la grossesse : A-GRAM, ALFATIL, AMODEX, AUGMENTIN, BACTOX, BAYPEN, BRISTAMOX, BRISTOPEN, CEFACET, CEFACIDAL, CEFALOJECT, CEFALOTINE, CLAMOXYL, FLEMOXINE, HICONCIL, ORACILLINE, PENICILLINE G, TICARPEN, ZINNAT…

Comprendre les contre-indications des médicaments pour les femmes enceintes

Par curiosité, vous aimez lire les notices contenues dans les boites de médicament que vous achetez ? Vous vous êtes donc aperçu que souvent, le point commun des notices de médicament, c’est la mise en garde faite aux femmes enceintes.

Pourquoi, vous demandez-vous légitimement ? Il faut d’abord savoir qu’en principe, tous les médicaments sont déconseillés aux femmes enceintes. Les contre-indications répondent à «l’impossibilité éthique» de faire des tests sur les femmes enceintes.

Du coup, principe de précaution oblige, mieux vaut les contre-indiquer. Finissons donc sur cette conclusion qui nous vient du site Doctissimo.fr, «Il est impossible de dresser la liste exhaustive des médicaments à risque pendant la grossesse. D’une part, certains médicaments seront néfastes à un moment donné mais pas à un autre, d’autre part, il existe une variabilité individuelle difficile à estimer concernant la survenue d’effets néfastes pour le bébé.»

L’idéal étant encore une fois de suivre les indications de votre médecin traitant.

Disposez-vous d’une bonne assurance maternité ? Au moindre doute, comparez les mutuelles santé sur LeLynx.fr, comparatif mutuelle et choisissez celle qui couvrira parfaitement les dépenses liées à votre grossesse.

Source : Doctissimo.fr

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres