Portrait de Frédéric Van Roekeghem

Frederic_Van_Roeckeghem

Né le 2 juillet 1961, Frédéric Van Roekeghem est le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) et de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (UNCAM). Ancien polytechnicien, il a passé la majorité de sa carrière comme haut fonctionnaire de l’administration publique : Direction générale de l’armement, Fonds de solidarité vieillesse, Agence centrale des organismes de sécurité sociale… Il fut également directeur de cabinet du ministre chargé de la Santé en poste en 2004, Philippe Douste-Blazy.

Ses actions auprès de Philippe Douste-Blazy

Après être passé dans différents cabinets de ministres des Finances, en charge des affaires sociales, Frédéric Van Roekeghem devient, en mars 2004, le directeur de cabinet de Philippe Douste-Blazy. L’homme vient alors d’être nommé ministre de la Santé et de la Protection sociale au sein du troisième gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, sous la présidence de Jacques Chirac.

Avec Douste-Blazy, il participe à l’élaboration de la loi de réforme de la Sécurité Sociale du 13 août 2004, réforme qu’ils mènent rapidement et sans conflit. « En plus d’instaurer l’obligation de médecin traitant et le ticket modérateur d’un euro, cette réforme crée une super-structure pour chapeauter les principaux régimes d’assurance maladie (général, agriculture et indépendants) ». Frédéric Van Roekeghem est également à l’origine des accords en chirurgie privée et publique, introduisant notamment la rémunération variable (attribution de primes liées à des objectifs de qualité) dans le modèle hospitalier, afin de valoriser l’activité des chirurgiens.

Ses actions en tant que directeur de l’Assurance maladie

Depuis le 22 septembre 2004, Frédéric Van Roekeghem est le directeur général de la CNAMTS et de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie, autrement dit le grand patron de l’Assurance maladie.

Durant ces huit années, il a notamment mené à bien les projets suivants :

  • signature de la convention de classification commune des actes médicaux (nomenclature des gestes pratiqués par les professionnels de santé, améliorant le système d’information) ;
  • signature d’une convention portant la rémunération aux résultats des médecins conseils et l’instauration d’un contrat d’amélioration des pratiques individuelles ;
  • réorganisation de la CNAMTS en pôles dirigés par des binômes médecin/administratif afin d’en améliorer l’efficacité.

Pourquoi LeLynx.fr vous parle de Frédéric Van Roekeghem ?

Les décisions de l’homme qui est à la tête du système français de sécurité sociale ont inéluctablement un impact direct sur les assureurs et les assurés. Les augmentations de tarifs des consultations médicales, ou encore des médicaments, sont les conséquences de mesures instaurées par Frédéric Van Roekeghem pour tenter de combler le fameux « trou de la Sécu ». Et ces hausses de prix se ressentent aussi sur les contrats que proposent les mutuelles de santé. D’où l’importance de comparer leurs coûts avant de s’engager !

Sources : Wikipédia,  L’argus de l’assurance

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres