Don de sang, ce qu’il faut savoir

Tous les ans, les centres de santé lancent un appel aux dons de sang car la demande ne faiblit jamais. Votre comparateur de mutuelle santé LeLynx.fr vous fait un récapitulatif sur ce que vous devez savoir à propos de ce geste noble et valorisant.

Deux types de don

Il y a ce qu’on appelle le don «total» et c’est la forme la plus courante de don. Une fois le prélèvement effectué, les trois composants majeurs, à savoir plaquettes, plasma et globules rouges, seront utilisés par le centre de soin. Le donneur est ensuite libre d’aller prendre une collation afin de récupérer et d’éviter un malaise.

L’autre type de don, moins bien connu, est appelé le don «par aphérèse». Il s’agit ici de prélever le sang et de séparer les composants majeurs. Le centre de prélèvement ne gardera que le plasma et/ou les plaquettes et le reste est réinjecté au donneur par transfusion.

Pour donner son sang, il faut être âgé de 18 à 70 ans pour le don total et ne pas avoir passé ses 65 ans pour le don par aphérèse. Les personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires sont interdites de don de sang.

Un homme peut donner son sang 6 fois par an tandis qu’une femme doit se restreindre à 4 dons. Entre chaque don, un délai de 8 semaines est à respecter afin de permettre à l’organisme de remplacer ce qui a été donné.

Comprendre les groupes sanguins

Un adulte en bonne santé doit avoir entre 5 et 6 litres de sang et ce sont les gênes hérités des parents qui déterminent son groupe sanguin. Il y a 4 groupes sanguins majeurs: A, B, O et AB.

Ces quatre groupes sont ensuite divisés en deux: plus précisément, on parlera de Rhésus positif ou Rhésus négatif. On parlera de Rhésus positif si la présence d’un antigène Rh est trouvée dans le sang et vice-versa.

Parmi les 8 groupes sanguins, le donneur universel est le groupe O négatif (0-) et le receveur universel est le groupe sanguin AB positif (AB+). Le groupe sanguin le plus commun est le 0 positif (0+) et le groupe sanguin AB négatif (AB-) est le plus rare.

Lors d’une grossesse, il est primordial de faire un test de groupe sanguin car si l’enfant porte un Rhésus positif contrairement au Rhésus négatif de la mère, il peut y avoir des complications. Mais détecté à temps, le médecin préconisera le traitement approprié.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres