Que désignent les « soins de confort » ?

En fin de vie ou au cours d’une maladie de longue durée, un patient peut avoir besoin de soins annexes destinés à améliorer son bien-être. Ces soins dits « de confort » sont cependant exclus des remboursements de l’assurance maladie. Explications.

Votre comparateur d’assurance santé LeLynx.fr vous explique ce que la sphère médicale entend par « soins de confort » et vous propose une solution à leur prise en charge.

Pour soulager ses souffrances physiques et psychologiques, un malade peut avoir accès à un certain nombre de soins de confort. Effectués en marge du traitement, ces soins ont pour but premier d’améliorer la qualité de vie des patients et sont donc totalement personnalisables. A titre d’exemple, un senior pourra demander des séances d’ostéopathie afin d’apaiser ses douleurs tandis que des séances de relaxation seront bénéfiques aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Des soins de confort non pris en charge par l’assurance maladie

Ces soins nécessaires au bien-être des personnes en fin de vie ou atteintes d’affections de longue durée (ALD) sont pourtant considérés comme « facultatifs » par l’assurance maladie et ne sont donc pas remboursables. Absents de la liste des produits et prestations (LPP) de la sécurité sociale, les soins de confort sont à la charge de celui qui en bénéficie.

Il est pourtant fréquent que des patients aient recours à des prestations telles que des séances d’hypnose, d’acupuncture, des soins esthétiques ou aient besoin d’acheter des crèmes apaisantes, notamment dans le cas de traitements aux lourds effets secondaires.

Ces frais supplémentaires à la charge du malade peuvent rapidement grimper ! En 2013, la Ligue contre le cancer révélait que 47% des malades avaient dû débourser un montant supérieur à 1 000 € pour couvrir ces soins de confort.

Se tourner vers sa mutuelle

Face aux limites de remboursement de la sécu, des mutuelles ont développé des offres élargies et adaptées aux besoins des patients. Certaines couvrent par exemple les traitements par médecine douce (homéopathie, phytothérapie, chiropractie, sophrologie,…), l’acupuncture ou l’ostéopathie et peuvent donc considérablement alléger votre budget santé. Avant de souscrire une complémentaire santé, n’hésitez pas à comparer les garanties des contrats qui se présentent à vous pour bénéficier de la meilleure couverture possible.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres