Comment choisir la meilleure mutuelle senior ?

À l‘approche du troisième âge, les besoins médicaux évoluent. Troubles de l’audition, presbytie, rhumatismes, perte d’autonomie et des maux divers liés au vieillissement apparaissent et nécessitent des soins particuliers, fréquents et parfois onéreux. C’est pourquoi de nombreuses compagnies d’assurance proposent des contrats de mutuelle sénior, adaptés aux besoins des plus de 50 ans. D’un assureur à l’autre, les offres diffèrent et il est parfois difficile de s’y retrouver.

LeLynx.fr, comparateurs de complémentaires santé, vous donne les clés pour choisir la mutuelle qui répond le mieux à vos attentes.

Ce qui fait la force d’une mutuelle sénior: la qualité de la garantie «soins courants»

C’est sur les prises en charge de base qu’il faut d’abord se concentrer. En effet, les seniors consultent très régulièrement leur médecin traitant pour le suivi d’une maladie ou encore le renouvellement d’une ordonnance. Ils sont également amenés à effectuer des examens complémentaires (analyses en laboratoire, imagerie médicale…), ou à faire appel à des professionnels du secteur paramédical (kinésithérapeutes, infirmiers…) plus souvent que dans leurs jeunes années. Enfin, ils représentent une grande partie de la patientèle des médecins spécialisés, dont les dépassements d’honoraires sont fréquents.

Ainsi, la qualité d’une mutuelle senior passe avant tout par la performance des remboursements des soins courants qu’elle propose: consultations médicales des secteur 1 et secteur 2 (conventionné à honoraires libres), forfaits optique, dentaires, auditifs, frais d’hospitalisation, etc.

Les autres critères de choix à ne pas négliger

D’autres éléments sont à prendre en compte pour faire son choix, notamment:

  • l’âge minimum requis pour accéder à un contrat senior (entre 50 et 60 ans selon les assureurs),
  • l’absence de questionnaire médical (c’est le cas pour la plupart des mutuelles seniors),
  • le délai de carence (parfois inexistant),
  • les diverses garanties complémentaires: garantie viagère (protège contre le risque de résiliation), assurance perte d’autonomie (assistance à domicile), prise en charge de cures thermales, d’une partie des frais d’obsèques…
  • le montant des cotisations généralement évolutif: certaines compagnies d’assurances pratiquent des tarifs prohibitifs déjà dénoncés par l’UFC-Que Choisir.

A noter enfin qu’il est également possible de jouir d’un droit de suite qui permet de continuer à bénéficier de son assurance santé d’entreprise durant la retraite. Attention cependant, cela n’empêche pas l’augmentation des cotisations par l’assureur, c’est pourquoi il est parfois préférable de résilier son contrat et d’opter pour une complémentaire santé senior. Le mieux étant de comparer!

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres