Un appareil dentaire lingual, qu’est-ce que c’est ?

Vous devez porter un appareil dentaire mais pour des raisons esthétiques, vous hésitez? Eh bien, sachez qu’une solution simple existe pour vous, il s’agit de l’appareil dentaire lingual. Votre comparateur mutuelles LeLynx.fr vous explique tout ce que vous devez savoir sur l’appareil lingual.

Définition d’un appareil dentaire lingual

La principale spécificité de l’appareil dentaire lingual est d’être invisible. Contrairement à un appareil classique, dont les bagues sont placées à l’avant des dents, ici, elles sont cachées à l’arrière des dents.

Aussi efficace que l’appareil traditionnel, dit «vestibulaire», l’appareil lingual présente donc en plus l’avantage d’être dissimulé. Du reste, on constate de nombreux points communs entre les deux méthodes. Dans les deux cas, la durée du traitement se situe entre 18 et 36 mois, durant lesquels plusieurs rendez-vous sont fixés entre l’orthodontiste et le patient pour assurer un bon suivi. De même, après avoir retiré l’appareil, doit encore s’écouler une période de contention, c’est-à-dire une phase de stabilisation afin de s’assurer que les résultats obtenus se maintiennent.

Quels sont les inconvénients de l’appareil lingual?

En dépit de l’avantage esthétique évident que procure l’appareil dentaire lingual, on peut également noter quelques défauts.

Par exemple, la période d’adaptation est plus longue qu’avec un appareil vestibulaire, à cause de l’emplacement des bagues, qui peuvent irriter la langue. De petits problèmes d’élocution peuvent également apparaître temporairement pour cette même raison.

Mais surtout, ce qui pose problème avec l’appareil lingual, c’est son prix qui peut se trouver dans une fourchette allant de 1000 à 1500 euros par semestre! S’il est possible de diminuer la facture en ne portant l’appareil que sur la mâchoire supérieure ou inférieure, son prix reste malgré tout plus élevé que l’appareil classique. Et malheureusement, ces soins sont très mal remboursés par la sécurité sociale.

Le remboursement de l’appareil dentaire lingual

L’orthodontie est la grande oubliée de la sécu. Si les soins sont remboursés sous réserve d’accord préalable de la caisse d’Assurance maladie s’ils sont prodigués avant l’âge de 16 ans, cela devient plus complexe au-delà.

Une personne de plus de 16 ans peut toujours bénéficier du remboursement d’un semestre d’orthodontie précédant une intervention chirurgicale sur les maxillaires. Ce semestre n’est pas renouvelable. Dans ce cas-là, il faut remplir une demande d’entente préalable (formulaire S 3150 ou S 3155) avec l’orthodontiste et l’envoyer au chirurgien-dentiste de votre caisse d’Assurance maladie. En cas de refus, l’Assurance Maladie vous fera parvenir une notification sur laquelle figurera le motif de son refus. Si vous n’avez rien reçu après 15 jours, considérez que votre demande est acceptée. Notez que cet accord n’est valable que six mois. Si vous commencez votre traitement après cette période, vous ne serez pas pris en charge.

Si vous parvenez à obtenir cet accord, vous serez remboursé à 70% pour des soins inférieurs à 120 € (ce qui n’arrivera pas si vous choisissez un appareil dentaire lingual) ou à 100% pour des soins supérieurs à 120 €, sur la base d’un tarif «de responsabilité», en général bien inférieur aux coûts réels puisqu’au contraire des soins dentaires, les prix des traitements d’orthodontie sont libres.

Bon à savoir: avant de procéder à ces soins, l’orthodontiste doit vous soumettre un devis que vous devez signer si vous l’acceptez.

Si vous souhaitez porter un appareil dentaire lingual, il est donc préférable de souscrire une assurance orthodontie au préalable en étant sûr que le montant de ses remboursements soit véritablement intéressant.

Source: Novia Santé

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres