Portrait de l’Académie de médecine

academie-de-medecine

L’Académie Nationale de Médecine trouve ses racines en l’an 1731. C’est cette année-là que Louis XV fonde l’Académie de Chirurgie et la Société royale de médecine. Les deux seront dissoutes à la Révolution. En 1820, sous l’impulsion du Baron Portal, médecin de Louis XVIII, l’Académie Royale de Médecine renaît par la fusion de de la Société Royale de Médecine, de l’Académie Royale de chirurgie et la Société de la faculté de médecine. Son président actuel est François-Bernard Michel.

Les missions de l’Académie de Médecine

Selon l’ordonnance fondatrice de l’Académie de Médecine de 1820, « Cette académie sera spécialement instituée pour répondre aux demandes du gouvernement sur tout ce qui intéresse la santé publique » Elle a donc un rôle avant tout consultatif. Elle est chargée de répondre aux questions que peut lui poser le gouvernement relatives à la santé. Elle peut également s’exprimer d’elle-même sur tous les sujets de santé publique.

L’Académie revendique son indépendance. Si ses frais de fonctionnement sont couverts par l’État, ses membres ne sont pas nommés par les pouvoirs publics, mais sont élus par leurs pairs, ce qui d’après elle suffit à garantir cette indépendance. De plus, contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, elle ne fait pas partie de l’Institut de France, qui regroupe d’autres académies (comme l’Académie Française ou l’Académie des Beaux-Arts).

Afin de soutenir la recherche médicale, l’Académie remet plusieurs prix et bourses par an. Elle les finance à l’aide des dons qu’elle reçoit régulièrement. Chaque donateur peut décider de la finalité de son don, notamment l’équipe de recherche à laquelle il souhaite que le don profite. En 2009, l’Académie a versé un total de 782 360 euros.

Pourquoi LeLynx.fr vous parle de l’Académie de Médecine ?

Puisque c’est son rôle, l’Académie de Médecine s’est souvent exprimée sur des sujets de santé publique. LeLynx.fr relaie parfois ses recommandations. Nous vous en avons par exemple parlé lorsqu’elle a réclamé que les voyageurs soient mieux pris en charge médicalement sur les vols longs courriers ou quand elle avait rendu son avis sur l’efficacité des médecines douces. Elle a également été à l’origine de la proposition de prescrire du sport sur ordonnance en 2012.

Aller plus loin : Visiter le site de l’Académie de médecine

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres