Sommeil : le renforcement musculaire comme alternative pour mieux dormir

S’il est important de pratiquer régulièrement une activité physique pour sa santé, certaines comme le renforcement musculaire semblent être plus bénéfiques pour mieux dormir au quotidien. Que vous soyez un adepte du renforcement musculaire ou que vous songiez à vous lancer, découvrez en quoi celui-ci peut améliorer la qualité de votre sommeil !

Sommeil renforcement musculaire alternative mieux dormir

De précieuses minutes de sommeil gagnées

Ayant de plus en plus d’adeptes, la musculation présente de nombreux bienfaits : renforcement des tendons, articulations et os, meilleur système immunitaire, perte de poids, et évidemment prise de muscle, cette discipline présente bien des vertus ! Une récente étude est d’ailleurs venue appuyer ce constat.

Angelique Brellenthi, professeur adjoint de kinésiologie à l’Iowa State University (Iowa, États-Unis) et auteur de l’étude, a, grâce à certaines recherches préliminaires, démontré une corrélation entre les exercices de résistance et le sommeil.

386 adultes, inactifs, en surpoids et souffrant d’hypertension artérielle, ont pratiqué soit des exercices de renforcement musculaire, soit d’aérobic ou les deux combinés, à raison de trois séances d’une heure par semaine, pendant un an. Ce sont notamment la qualité du sommeil et la durée des nuits qui ont été analysées dans le même temps, dans le cadre d’un questionnaire auquel les participants ont répondu.

Les exercices sur vélo « classique » ou elliptique et tapis de course étaient considérés comme des exercices d’aérobie dans le cadre de cette étude.

Ce ne sont pas moins de 42 % des participants (qui dormaient moins de sept heures par nuit de sommeil) qui ont constaté qu’ils dormaient 17 minutes de plus par nuit, mais pas seulement : le temps pour s’endormir à diminué de trois minutes.

Ces résultats ont été obtenus en pratiquant soit un renforcement musculaire, soit en combinant renforcement musculaire et exercices d’aérobie. En revanche, aucune amélioration significative n’a été constatée pour le groupe ne s’étant adonné qu’à des exercices d’aérobie uniquement.

L’étude conclut que « l’exercice de résistance peut avoir des avantages supérieurs sur le sommeil par rapport à l’exercice aérobie, ce qui pourrait [ouvrir] une nouvelle voie pour le rôle de l’exercice de résistance dans la promotion de la santé cardiovasculaire ».

Par ailleurs, le renforcement musculaire est synonyme d’une réduction des risques de mortalité en tous genres de l’ordre de 10 à 20 % (et notamment de développer une maladie cardiovasculaire ou un diabète).

Preuve, s’il en fallait, de l’intérêt de pratiquer une activité physique, et en particulier de renforcement musculaire !