Perte de poids : la musculation est aussi efficace que le cardio

Si l’idée selon laquelle effectuer des exercices cardiovasculaires n’est pas fausse, ces derniers ne sont pas les seuls pour la perte de poids et prendre soin de sa santé d’après une récente étude.

Perte de poids renforcement musculaire efficace cardio bruler graisses

Une pratique régulière de la musculation permet aussi une perte de poids

Et si combiner cardio et renforcement musculaire était finalement l’idéal pour perdre du poids de manière durable et efficace ? Bien qu’il ne s’agisse pas d’une méthode miracle (on coupe court au suspens : il n’en existe pas), la pratique des deux disciplines ne peut que vous rapprocher de votre objectif. Et bonne nouvelle si vous n’affectionnez guère votre tapis de course : vous n’en aurez pas forcément besoin pour vous affiner ! Chez soi ou en salle de sport, la musculation présente bien des vertus, dont la fonte de masse grasse.

C’est ce que montrent plusieurs chercheurs de l’université de Nouvelle-Galles du Sud qui mettent en évidence que la pratique de la musculation permet à elle seule de perdre du poids.

Les chercheurs sont partis du postulat que « l’entraînement en force est l’idéal pour un gain de masse musculaire maigre alors que les effets de l’entraînement en force sur la graisse corporelle sont inconnus ». De celui-ci, ils ont mobilisé 3 000 participants prêts à suivre un programme de musculation. Les volontaires, tous débutants, se sont entraînés entre 45 minutes et une heure, deux et trois fois par semaine pendant 5 mois.

Les résultats ont été sans appel : une perte moyenne de 1,4 % de la masse grasse a été relevée pour chaque participant. 

Remboursement médecin du sport : tout savoir à ce sujet
Lire l'article

Gare au poids sur la balance !

Le Dr. Mandy Hagstrom, qui fait partie des auteurs principaux de l’étude, met en perspective ces résultats et rappelle que le poids s’affichant sur la balance ne fait pas tout, balayant l’idée selon laquelle le cardio est le seul moyen de perdre efficacement du poids (et en particulier de la masse grasse) : 

Nous gagnons de la masse musculaire et perdons de la graisse corporelle, de sorte que le nombre sur la balance ne semblera pas aussi bas qu’espéré par rapport à un entraînement d’aérobic, d’autant plus que le muscle pèse plus que la graisse.

En effet, le poids que vous prenez sur la balance ne signifie pas forcément un gain de masse grasse, loin de là ! Une perte ou de prise de poids peut être influencée par les évolutions des niveaux d’eau, de masse maigre ou même de densité osseuse, laquelle pouvant influencer votre IMC.

Par ailleurs, le recours aux balances à impédance, très répandues mais tout aussi approximative, ne permet pas de suivre idéalement une évolution précise liée à l’entraînement de type cardio. Les auteurs de l’étude recommandent de s’orienter vers des méthodes plus fiables (comme l’examen par tomodensitométrie ou la DEXA), qui permettent de distinguer masse maigre et masse grasse.

Vous l’aurez compris, il est difficile de cibler la perte de gras, mais vous pouvez tout de même la favoriser par une alimentation hypocalorique et adaptée notamment en termes de macronutriments ainsi que la pratique d’une activité physique comme la musculation. Celle-ci présente de nombreuses vertus que la simple perte de poids comme le rappelle Mandy Hagstrom : 

  • Gain de masse musculaire et de force ;
  • Amélioration de l’appareil cardiovasculaire ;
  • Diminution de la pression artérielle ;
  • Accélération du métabolisme de base ;
  • Amélioration de la densité minérale osseuse
  • Renforcement des tendons et ligaments ;
  • Meilleure coordination neuromusculaire.