En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Assurance Maladie : les fraudes estimées à 287 millions d’euros en 2019

Selon son directeur Nicolas Revel, l’Assurance maladie a recensé 287 millions d’euros de fraudes en 2019. Les professionnels de santé et les établissements sont autant mis en cause que les assurés.

Fraude à l'assurance

« En 2019 nous avons identifié 287 millions d’euros de fraude et les dispositifs de contrôle ont permis d’éviter le paiement de 200 millions d’euros ». C’est le constat révélé par le directeur de la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) Nicolas Revel au journal Le Parisien jeudi. La moitié de ces arnaques viennent des assurés, représentant au total 21% de cette somme.

Les fraudes issues des professionnels (médecins, pharmaciens, infirmiers…) et établissements de santé représentent pour leur part 20% des cas mais la moitié du préjudice financier, à hauteur de 135,1 millions d’euros. La plupart du temps des surfacturations sont ici réalisées lors de soins prodigués aux patients.

« Chiffrer la fraude est impossible »

D’autre part, l’Assurance maladie a également identifié un bon nombre de fraudes issues de « groupes organisés », notamment en ligne. Ils proposent des faux arrêts de travail ou encore des factures factices. C’est la raison pour laquelle Nicolas Revel précise que « chiffrer la fraude est impossible, son ampleur apparaît au fur et à mesure que nous la découvrons ».

Interrogé mardi devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur cette question, le directeur de l’Assurance maladie a réfuté la thèse du trop grand nombre de cartes Vitale en circulation. En effet, il y a quelques mois, cette commission avait évoqué un surplus de 2,6 millions de cartes en circulation en France.