En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

5,2 millions d’euros de fraude à l’Assurance maladie en Alsace

En 2015, l’Assurance maladie a enregistré une fraude de 5,2 M€ en Alsace, soit une hausse de 34% par rapport à l’année précédente.

Pourquoi choisir une surcomplémentaire ?

La hausse de la fraude ne cesse d’augmenter d’année en année. Pour 2015, elle s’élève à 5,2 M€ en Alsace, d’après l’organisme en charge de traquer les fraudeurs. Un montant qui enregistre une spectaculaire hausse de 34% par rapport à l’année 2014.

Une meilleure détection des fraudeurs

Sylvie Mansion, la directrice de la CPAM du Bas-Rhin, explique la hausse constante des montants par « [leur] capacité à détecter les fraudeurs ». Un contrôle qui se porte sur plusieurs volets :

  • Les ressources des bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMCU)
  • Les abus aux indemnités journalières et les arrêts de travail, dont 7% ont fait l’objet d’un avis défavorable sur 74 000 arrêts contrôlés en 2015.
  • Les anomalies de facturation des établissements de soins et les fraudes aux soins infirmiers, représentant plus d’1,2 M€ en 2015 en Alsace.

Les fraudes liées à l’ensemble des professionnels de santé équivaut à 38% des 5,2 M€ de fraude, tandis que celles des assurés ne représentent que 16% de la facture. En 2015 en Alsace, 34 plaintes pénales ont été déposées, 56 avertissements et 44 pénalités financières (d’un montant moyen de 752€) ont été prononcées, principalement contre des assurés sociaux et infirmiers.