En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Santé : 2,6 millions de cartes Vitale en trop circulent en France

Il y a beaucoup plus de cartes Vitale en circulation en France que de bénéficiaires. L’écart se chiffre à 2,6 millions de cartes.

tiers payant

En France, on compte plus de cartes Vitale en circulation que d’assurés à la Sécurité sociale. En effet, selon une information Le Figaro, la directrice de cet organisme, Mathilde Lignot-Leloup, a reconnu qu’il y avait actuellement 58 300 000 cartes Vitale en circulation pour 55 700 000 bénéficiaires. Cela représente donc un écart – considérable – de 2 600 000 cartes.

Si ce chiffre est très élevé, il est toutefois inférieur aux dernières estimations. En octobre 2019, la Caisse nationale d’assurance maladie avait chiffré à 5,2 millions l’écart entre les cartes actives et le nombre de porteurs potentiels. Le chiffre a été revu à la baisse car le nouveau mode de calcul intègre désormais les enfants de 12 ans qui peuvent, sur demande, bénéficier de leur propre carte Vitale.

Risque de fraude

Avec le surplus de cartes Vitale en circulation, se pose la question de la fraude aux prestations de l’Assurance maladie. Sur ce sujet, la Sécurité sociale se veut rassurante et explique qu’avoir une carte Vitale ne signifie pas forcément que l’on a des droits. Les cartes peuvent en effet être inutilisables. « Les droits des bénéficiaires sont interrogés lors des prestations par les professionnels de santé ou les administrations », a rappelé Mathilde Lignot-Leloup.

Difficile donc de chiffrer le montant des fraudes. L’Assurance Maladie réalise tous les ans des contrôles pour vérifier que les bénéficiaires sont bien éligibles. Comme l’a rapporté la directrice de la Sécurité sociale, « ces millions de cartes Vitale représentaient un enjeu de 9 milliards d’euros par an pour l’Assurance maladie ».