En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Santé : baisse du reste à charge pour les Français en 2019

Selon des données publiées mardi par la Drees, la part des dépenses de santé payée par les ménages français a baissé en 2019, à hauteur de 6,9%. Ce chiffre s’explique notamment par la baisse de la consommation des médicaments non remboursés.

C’est une bonne nouvelle pour le portefeuille des Français alors que les soins médicaux représentent un coût important chaque année. Selon des données publiées par la Drees, l’institut statistique du ministère de la Santé, les dépenses payées par les ménages en 2019 diminuent sous les 7%, alors qu’elles s’établissaient à 9,2%, 10 ans auparavant.

Pour autant, ce reste à charge représente tout de même 14,3 milliards d’euros. L’Assurance maladie joue ici un rôle prépondérant sur cette tendance à la baisse, notamment avec l’accroissement des maladies chroniques lié au vieillissement de la population. Les prises en charge de la sécu s’élèvent désormais à 78,2% contre seulement 13,4% pour les complémentaires santé.

L’« effet paradoxal » du RAC0 

D’autre part, la Drees explique ce recul par un « net repli de la consommation de médicaments non remboursables » mais aussi par un « ralentissement des dépassements d’honoraires chez les spécialistes ». Pour autant, la réforme du reste à charge zéro a eu un « effet paradoxal », où les Français en ont profité pour réaliser leurs soins dentaires, quitte à assumer une partie des frais.

De ce fait, même si le reste à charge reste le plus important en optique (22,6%), les soins dentaires (21,1%) arrivent juste derrière au classement des postes de dépenses les plus importants pour les ménages. Cependant, cette réforme n’était pas encore en vigueur pour l’optique en 2019, l’écart risque donc de se resserrer dans les années à venir.

Le reste à charge zéro, qu’est-ce que c’est ?
Lire l'article