En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Assurance maladie : un dispositif contre le renoncement aux soins généralisé

L’assurance maladie annonce l’extension d’un dispositif qui vient en aide aux patients qui renoncent à se soigner faute de moyen.

renoncement-soins

La Caisse nationale d’assurance maladie va généraliser un dispositif dénommé PFIDASS (Plate-Forme d’Intervention Départementale pour l’accès aux soins et à la Santé). L’objectif ? Venir en aide aux Français qui renoncent à se soigner.

Aider les assurés jusqu’à la réalisation des soins

Problème d’accessibilité, de transport ou des tarifs trop élevés : 25% des Français refusent de se soigner en grande majorité pour des raisons financières. Dans la plupart des cas ces personnes ne bénéficient pas de la CMU (couverture maladie universelle), alors qu’elles sont bien sous le seuil de pauvreté.

Expérimenté depuis 2013 dans près de 20 départements, le dispositif accompagne les patients jusqu’à la réalisation effective du soin en coordonnant les différents interlocuteurs. 7 000 dossiers ont déjà été ouverts et la généralisation aux 80 caisses restantes sont prévues pour mars 2018.