En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Cas contact : vous serez prévenus par mail et SMS

Débordée par la multiplication exponentielle des patients atteints du coronavirus, l’Assurance maladie a décidé de prévenir les cas contacts par e-mail, et plus nécessairement par appel téléphonique.

covid coronavirus contact masque

Vous avez un proche contaminé ? N’attendez plus, terré dans votre fauteuil, que le téléphone sonne pour apprendre que vous êtes considéré comme un « cas contact » par l’Etat. Désormais, les institutions vous préviennent par un bref mail ou SMS de votre changement de statut, et donc de vos droits de déplacements. Cette nouvelle procédure intervient après l’explosion des cas de coronavirus.

Cette décision a été prise pour soulager les enquêteurs de la plateforme « Contact tracing ». Sur son site Ameli, l’Assurance maladie précise que cela permettra de prévenir « au plus vite le plus grand nombre de personnes possible sur leur statut » en ce qui concerne l’épidémie virale. Pour les régions les moins touchées, l’appel téléphonique reste privilégié. 

Un traçage très rapide

Comment fonctionne ce système ? Un patient testé positif va recevoir un SMS lui demandant la liste exhaustive et les coordonnées de ses récents contacts. Pour rappel, l’Assurance maladie possède quant à elle une base et les adresses mail de 33 millions d’adhérents. Les mails sont donc envoyés et doublés par un SMS. Si la messagerie n’a pas été consultée dans les 24 heures, les cas contacts sont directement appelés.

Philippe Claussin, directeur de la Caisse primaire d’Assurance maladie de la Gironde, a affirmé à 20 Minutes que « 96% des cas contacts sont appelés dans les 4 heures suivant la connaissance des résultats du test ». Il s’agit de toutes les personnes qui ont vu, dans un espace clos, plus d’un quart d’heure et sans masque un patient malade à moins d’un mètre de distance.