En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Arrêt de travail : les assureurs aident financièrement les personnes fragiles

Dans un communiqué publié lundi, la Fédération française de l’assurance a annoncé que le secteur se mobilise pour soutenir les femmes enceintes et les personnes atteintes d’une affection longue durée.

femme enceinte

Le monde de l’assurance se mobilise également dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. La Fédération française de l’assurance (FFA) a annoncé la mise en place de mesures exceptionnelles. Parmi elles, le soutien financier apporté aux personnes fragiles, c’est-à-dire les femmes enceintes et les personnes atteintes d’une affection longue durée (ALD).

« Par solidarité avec les personnes fragiles, placées en arrêt de travail selon la procédure dérogatoire prévue aujourd’hui par la Sécurité Sociale, les assureurs prendront en charge, au titre des contrats, les indemnités journalières », détaille la FFA dans un communiqué publié lundi sur son site internet.

Vers un « régime de catastrophe sanitaire majeure » ?

Cette mesure, présentée au ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, s’applique depuis le 23 mars « dans la limite de 21 jours d’arrêt de travail, dans les mêmes conditions qu’un arrêt de travail pour maladie prescrit par un médecin », précise la Fédération.

D’autre part, le communiqué ajoute qu’une réflexion globale va être menée avec différents acteurs du secteur afin de mettre en place d’un « régime de type assurantiel destiné à intervenir en cas d’une future catastrophe sanitaire majeure ».