En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Mutuelle santé : la transparence des contrats a bien progressé

Une enquête sur la mise en œuvre de la lisibilité des garanties a révélé une véritable amélioration. Les complémentaires santé ont profité des changements du RAC0 pour se mettre en conformité.

Fraude à l'assurance

Les principales mutuelles santé s’étaient accordées mi-février 2019 sur un « engagement pour la lisibilité des garanties de complémentaire santé », réunies autour d’Agnès Buzyn. L’objectif était de faire un pas vers la transparence pour que les assurés aient une bien meilleure idée des garanties qu’ils souscrivent. Cet accord est survenu au moment opportun, alors que le reste à charge zéro entre progressivement en vigueur.

Une étude récemment menée par l’Unocam a révélé la réussite de ces engagements faits par la quasi-totalité des mutuelles. 91,5% des assurés ont désormais un contrat qui présente de manière harmonisée leurs principaux postes de garanties. La grande majorité des organismes complémentaires ont réalisé ce changement au 1er janvier 2020, lors du renouvellement des contrats, encouragés par la réforme 100% Santé.

Comment trouver une mutuelle pas chère ?
Lire l'article

Exemples de remboursement et simulation de reste à charge

La grande avancée est l’affichage des exemples de remboursement par la mutuelle. L’Unocam affirme ainsi qu’une large part des organismes complémentaires « est aujourd’hui engagée dans la démarche de diffusion des 15 exemples communs de remboursement en euros pour les actes les plus fréquents ». Au total, 70% des assurés disposent de ces exemples, surtout via internet ou une appli. Des cas bien plus concrets que les pourcentages sur la base de remboursement (BRSS).

Enfin, les mutuelles ont voulu rendre plus simple la compréhension du reste à charge zéro par leurs clients. 82% des assurés disposent à ce jour, ou vont bientôt disposer, d’un outil de simulation pour le reste à charge. Ces avancées vont être suivies d’autres mesures, annoncent l’Unocam et les fédérations. Vers juin 2020, un support numérique pour « bien comprendre et bien choisir sa complémentaire santé » devrait être proposé.  

Astuce Malynx !

Plutôt que d’attendre le mois de juin pour être éclairé, nous vous proposons de faire un devis de mutuelle qui vous permettra de comparer les meilleures offres. N’attendez pas !