En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Les Mutuelles de France veulent supprimer les taxes sur les cotisations

La Fédération des Mutuelles de France monte au créneau avec une campagne de communication appelant à la suppression des taxes sur les cotisations mutualistes.

Campagne de la Fédération des Mutuelles de France

La suppression des taxes sur les cotisations de santé pourrait permettre à plus de 4 millions de personnes ne bénéficiant d’aucune couverture en complémentaire santé de souscrire plus facilement une mutuelle.

Face aux récentes décisions prises par le ministère de la Santé (hausse du forfait hospitalier, revalorisation des tarifs de consultations…), les mutuelles voient leurs dépenses augmenter, avec une répercussion directe sur le portefeuille des Français. Les Mutuelles de France partent ainsi en campagne et « exigent que le gouvernement leur donne la possibilité de réduire le plus rapidement possible le montant de leurs cotisations ».

La proposition de la Fédération ? Supprimer les taxes sur la santé, qui représenteraient environ 2 mois de cotisation. Des taxes qui ont été multipliées par 20 depuis 2008, pesant un peu plus chaque année sur les organismes de complémentaire santé et cause une hausse des cotisations des adhérents.

Une réduction potentielle des cotisations de 13%

« Pour garantir l’accès aux soins à toutes et tous, et notamment aux foyers les plus modestes, il est urgent de supprimer les taxes sur les mutuelles », intime la Fédération des Mutuelles de France, qui rappelle que « les mutuelles, sociétés de personnes à but non lucratif, agissent au quotidien pour l’accès de toutes et tous à la santé ».

En 2018, les mutuelles seront contraintes d’augmenter les cotisations de leurs adhérents pour compenser « près d’un milliard d’euros supplémentaires ». Supprimer les taxes permettrait alors de réduire immédiatement ces cotisations de 13,3%.

Taxe sur les mutuelles santé : du nouveau en 2019

Pour 2019, le Sénat a voté une hausse de 40% de la taxe solidarité additionnelle (TSA) des mutuelles. La ministre de la Santé Agnès Buzyn s’y est montrée défavorable, car les mutuelles santé risque d’augmenter les cotisations des assurés pour compenser cette hausse.