Les mutuelles gagnent des adhérents mais dépensent toujours plus

L’étude annuelle de la FFA (Fédération Française des Assurances) révèle la hausse des adhérents aux mutuelles santé, contrebalancée par des dépenses de soins plus hautes.

mutuelle santé

Comme chaque année, la FFA dresse le portrait de l’Assurance maladie en France. Cette année, tout comme les précédentes, le chiffre d’affaire des mutuelles est en augmentation. Alors qu’elles avaient collecté 20,8 milliards d’euros en 2015, en 2016, elles en ont rapporté 21,5 soit une hausse de 3,6%.

L’augmentation importante du gain des mutuelles est en partie due aux contrats collectifs qui ont augmenté de 6,4% alors que les contrats individuels n’ont enregistré qu’une faible hausse : 0,9%. Une hausse explicable par la réforme sur la sécurisation de l’emploi qui impose la souscription d’un contrat de mutuelle pour chaque entreprise, même les TPE. .

Les dépenses de soins toujours en hausse

Si les gains des mutuelles ont augmenté, c’est également le cas de leurs dépenses. Elles grimpent de 4,9% en moyenne en 2016 avec, encore une fois, l’influence de la réforme des mutuelles collectives qui augmentent leurs dépenses de 7,6%.

Les mutuelles en difficulté malgré l’augmentation des remboursements de la Sécurité sociale. En 2014, les régimes obligatoires dépensaient 149,1 milliards d’euros, ils en investissent aujourd’hui 152,2. Les dépenses de soins, elles, sont en constante augmentation. En 2012, les ménages français, assureurs, complémentaires santé et régimes obligatoires dépensaient 182,6 milliards d’euros en soins de santé, ils ont déboursé 194,6 milliards d’euros en 2016, soit une augmentation de 6,5% qui pourrait bien être répercutée sur les tarifs des mutuelles.