Qui sont ces Français qui se passent de mutuelle santé ?

En France, près de 4 % des Français vivent sans mutuelle santé. Cela représente 2,5 millions de personnes. Qui sont-ils exactement ?

une femme malade

Une étude* a récemment publié les profils des Français non couverts par une complémentaire santé. Sans surprise, c’est le niveau de vie des intéressés qui est le premier facteur de souscription à une mutuelle santé. En effet, plus le revenu des ménages est faible, moins le taux de couverture est élevé.

2,5 millions : c’est le nombre de personnes non couvertes par un organisme complémentaire de l’Assurance maladie en France métropolitaine en 2019. Cela représente 3,6 % de la population de plus de 15 ans.

Si le pourcentage de Français peu protégés reste important, il ne cesse pourtant de diminuer au fil des décennies. En effet, en 1996, il s’élevait à 14 % !

Les chômeurs et les retraités moins couverts par une mutuelle santé

Voici la liste des catégories socioprofessionnelles les moins protégées par un contrat de mutuelle santé :

  • Chômeurs : 14,4 % ;
  • Retraités : 3,7 % ;
  • Étudiants : 3,2 % ;
  • Salariés du privé : 1,5 % ;
  • Salariés du secteur public : 2,5 %.

Par ailleurs, notons qu’il existe une différence entre les femmes et les hommes. En effet, ces derniers souscrivent moins de couvertures santé. Ainsi, 4,3 % des hommes ne sont pas couverts, contre 3,1 % des femmes.

Bien sûr, la Sécurité sociale rembourse les soins médicaux de base. Mais les assurés doivent payer de leur poche le reste à charge et les éventuels dépassements d’honoraires.

Notez que la Complémentaire santé solidaire (CSS, ex-CMU) peut assurer gratuitement les personnes à revenus modestes. Enfin, n’hésitez pas à comparer les devis santé à l’aide d’un comparateur en ligne, afin de trouver l’offre de mutuelle qui correspond à vos besoins et à votre budget.

* Étude de l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (IRDES) parue fin mai. Cette étude se base notamment sur les résultats de l’Enquête de santé européenne (EHIS) de 2019.