En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Complémentaires santé : les tarifs ont quasiment doublé depuis 2006

L’UFC-Que Choisir a publié un rapport alarmant sur les complémentaires santé en France. L’association dénonce la hausse des tarifs, les frais de gestion mais aussi les contrats jugés la plupart du temps illisibles.

calcul tarif mutuelle

C’est un séisme pour le secteur des complémentaires santé. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a publié un rapport alarmant sur « les nombreuses défaillances du secteur » en France. Ainsi, au niveau des tarifs, les primes moyennes ont progressé de près de 47% depuis 2006 pour atteindre 688€ par an en 2017.

L’explication de cette hausse significative pour les assurés est l’augmentation des frais de gestion des mutuelles santé. En 2016 par exemple, ces frais se sont élevés à 7,2 milliards d’euros dont 2,8 milliards utilisés uniquement pour les campagnes de communication et de publicité.

Des contrats mal compris par les assurés

L’UFC-Que Choisir ajoute que ces frais de gestion ont augmenté de près de 30% depuis 2010 soit « deux fois plus que celle des prestations remboursées aux assurés ». En effet, selon le rapport seulement 70% des cotisations, en moyenne, sont rendues aux assurés sous forme de prestations. Seulement 66% pour les contrats individuels.

Enfin, l’association pointe du doigt la lisibilité des garanties comprises dans les contrats proposés par les complémentaires. 80% des organismes n’utiliseraient pas le vocabulaire commun défini lors de leur engagement en 2010. 6 organismes sur 10 continuent également à avoir recours aux pourcentages de remboursement supérieurs à 100% pour les soins dentaires.