En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Complémentaire santé : les tarifs en hausse « massive » en 2020

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a noté une flambée des tarifs des complémentaires santé. Elle réclame la mise en œuvre au plus tôt de la résiliation à tout moment.

besoins mutuelle

L’UFC-Que Choisir a étudié plus de 500 contrats de complémentaire santé et mutuelle transmis par des consommateurs. Qu’en ressort-il ? « L’inflation subie en 2020 par les usagers est massive », selon l’association. En moyenne, les tarifs ont augmenté de 5% entre 2019 et 2020 sur les 86 organismes complémentaires étudiés. Ce qui représente plus de 80€ dépensés annuellement par les assurés !

L’étude pointe surtout une grande disparité dans l’augmentation des primes. 20% des assurés ont subi une hausse de 150€ sur leur contrat. Cette flambée est bien moins forte pour d’autres personnes : 10% des sondés ont connu une hausse de moins de 1,9% par rapport à l’année précédente.

Astuce Malynx !

Face à l’augmentation des tarifs, trouvez le contrat le plus adapté à vos besoins et le moins cher ! Pour cela, rien de plus simple : il suffit de faire un devis en quelques minutes.

Agnès Buzyn alertée par courrier

L’inflation varie beaucoup en fonction des assureurs et mutuelles analysés : seulement +2,7% pour la Macif ou +3,2% pour La Mutuelle Générale, tandis que les clients de Swiss Life ont subi une hausse de +12%. Ce sont des disparités qui laissent l’UFC-Que Choisir perplexe, puisque « tous les organismes complémentaires connaissent le même environnement » et la mise en place du 100% Santé.

Les règles de tarification de l’assurance santé
Lire l'article

Face à ce phénomène, il y a urgence. L’association de consommateurs réclame au plus vite la mise en application de la « résiliation à tout moment », qui permettrait à tous les assurés de changer de mutuelle ou de complémentaire quand il le souhaite après un an d’engagement. « L’UFC-Que Choisir écrit aujourd’hui à la ministre de la Santé pour lui demander de publier au plus tôt le décret mettant en place cette mesure ».