Santé : les comptes des complémentaires santé dans le rouge

L’année se termine difficilement pour les organismes de mutuelle santé. Les comptes de l’OCAM (Organismes complémentaires de l’Assurance maladie) afficheraient une perte de l’ordre de 900 millions d’euros pour le premier semestre 2021. Quelles en sont les raisons ? Explications.

Selon une étude de la FFA (Fédération française de l’assurance), du Ctip (Centre technique des institutions de prévoyance) et la FNMF (Fédération nationale de la mutualité française), dont l’Argus de l’Assurance a pu se procurer une copie, les comptes des complémentaires santé affichent de mauvais chiffres pour le premier semestre 2021, avec une différence significative sur la même période en 2019.

Pourtant, l’édition 2021 des résultats des comptes de la santé a révélé une maigre hausse pour 2020, avec le plus faible rythme jamais enregistré. Ces résultats indiquaient une augmentation de « seulement » 0,4% pour l’année 2021, un chiffre inédit. En effet, l’année 2020, marquée par le début de la crise sanitaire en France, avait dissuadé bon nombre d’assurés de se rendre auprès de leur médecin, notamment de peur de se contaminer.

Cependant, les Français semblent avoir repris le chemin des cabinets médicaux pour effectuer leurs soins médicaux. Peut-être est-ce un effet de la vague de vaccination pendant laquelle des millions de citoyens ont réalisé leur schéma vaccinal. Néanmoins, l’explication semble se trouver ailleurs, en particulier dans le reste à charge zéro dont semblent avoir bénéficié beaucoup de personnes.

Une forte augmentation des dépenses due au 100% Santé

En effet, depuis le début de l’année 2021, le 100% Santé s’applique aux appareils auditifs. Les prothèses d’entrée de gamme sont désormais entièrement remboursées par la Sécurité sociale. Une excellente nouvelle pour des milliers de Français qui souffrent de problèmes d’audition.

Avec des prix pouvant parfois atteindre 1500€ pour un seul appareil, soit une facture totale de 3000€, beaucoup d’entre eux ne renouvelaient pas leur appareillage ou ne s’en procuraient tout simplement pas.

De ce fait, le nombre de Français équipés a bondi de 68% entre le premier semestre 2019 et celui de l’année 2021, marquant une hausse record des ventes. Les dépenses de soins auditifs sont passées d’environ 80 millions d’euros en 2019 sur le premier semestre, à environ 194 millions d’euros pour la même période en 2021 (chiffres provenant du Syndicat des audioprothésistes, SDA).

Même phénomène du côté des soins dentaires. Dans un communiqué du 4 mai 2021, l’Assurance maladie notait déjà une progression de 10,3% entre le premier trimestre 2020 et celui de 2021. Celle-ci s’explique par la mise en place du reste à charge zéro pour certains soins dentaires les plus onéreux, comma la pose de couronne céramique, depuis janvier 2020.

Si le 100% Santé n’explique qu’une partie de ces pertes pour les organismes de complémentaires de santé, certaines d’entres elles devraient voir leur tarif s’accroître afin d’absorber ce montant.