Le tiers payant étendu aux femmes enceintes

 

A partir du 1er juillet, la généralisation du tiers payant s’étend aux femmes enceintes et aux personnes atteintes d’une affection de longue durée (ALD).

Tiers payant

Dans le cadre de la loi de modernisation du système de santé promulguée le 26 janvier, les professionnels de santé peuvent désormais proposer la dispense d’avance de frais aux femmes enceintes et aux personnes atteintes d’une ALD. La généralisation du tiers payant touche désormais 15 millions de Français.

« Trop de nos concitoyens renoncent encore à se soigner faute de pouvoir avancer l’argent : au nom de l’égal accès de tous à la santé, nous abattons aujourd’hui cette barrière financière pour les patients qui ont le plus besoin de soins et qui doivent faire face à des dépenses de santé plus élevées que la moyenne », explique la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Rendre le tiers payant simple, rapide et sécurisé

Comme le détaille le site du gouvernement, une femme enceinte avance en moyenne 640€ au cours de sa grossesse tandis qu’une une personne diabétique en ALD doit s’acquitter de 1 100€ par an. Une plateforme d’accompagnement a été mise en place pour rendre plus simple, rapide et sécurisée l’application du tiers payant par les professionnels de santé.

La généralisation du tiers payant sera étendue à l’ensemble des Français au 1er janvier 2017, pour les frais remboursés par l’Assurance maladie uniquement.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres