Le remboursement des médicaments innovants remis en cause

 

Les médicaments innovants les plus coûteux pour l’Assurance maladie, actuellement intégralement remboursés, pourraient être réservés aux malades les plus atteints.

Les médicaments innovants destinés à soigner des maladies comme l’hépatite C ou certaines formes de cancers représentent un coût très élevé pour l’Assurance maladie chaque l’année. Afin de limiter l’impact budgétaire, l’Assurance maladie envisage de rationner certains médicaments aux patients les plus gravement atteints. Cette mesure est notamment envisagée pour le Sovaldi, un traitement de l’hépatite C dont le prix s’élève à 41 000 € après négociation, pour une dépense annuelle de 1,2 milliard d’euros par an pour l’Assurance maladie.

Médicament Solvadi

Le prix initial du Solvadi, commercialisé par le laboratoire Gilead, est de 57 000 €.

Cette restriction soulève des questionnements concernant l’accès aux soins en France. Dans le cas de l’hépatite C, les hépatologues français estiment pouvoir éradiquer la maladie d’ici 2020 si le Sovaldi était disponible pour traiter tous les malades touchés. La question se pose également pour de nouveaux médicaments traitant le cancer par immunothérapie, qui apparaissent progressivement sur le marché et concernent une population plus large que l’hépatite C. L’Institut national du cancer estime le prix annuel à 4 milliards d’euros.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres