Refonte du Carnet de santé : les recommandations du HCSP

 

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) livre ses recommandations concernant une refonte du carnet de santé de l’enfant.

Carnet de santé

Suite à la demande de révision de la Direction générale de la santé en 2015, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) vient de publier un « avis relatif à la refonte du carnet de santé de l’enfant ». Le HCSP donne plusieurs grandes recommandations pour faire évoluer le carnet de santé :

  • La création d’une nouvelle grille d’âges-clés pour les examens, qui ne devraient plus être « obligatoires », mais devenir « systématiquement proposés » (donc financièrement pris en charge), dans la mesure où aucune disposition réglementaire ne rend contraignante cette obligation ;
  • La mise à jour des courbes anthropométriques, celles utilisées actuellement étant obsolètes « du fait du phénomène d’accélération séculaire de la croissance ». Il est suggéré de les remplacer par celles de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ;
  • L’utilisation d’une « carte postale » amovible en complément du calendrier vaccinal, qui permettrait une meilleure mise à jour du carnet de santé, avant l’apparition du carnet électronique intégré au logiciel des médecins.

Une campagne d’information autour du carnet de santé

Le HCSP recommande également « qu’une campagne d’information rappelant l’intérêt du carnet de santé de l’enfant soit menée auprès du grand public et des professionnels de santé lors de la parution de la nouvelle version ». En effet, l’organisme estime que « les familles ne s’approprient pas de manière suffisante ce document », rarement présenté aux professionnels de santé et délaissé à la période de l’adolescence.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres