Perturbateurs endocriniens : les médecins sonnent l’alerte

 

Une campagne de prévention a été lancée ce jeudi par les médecins généralistes pour mettre en garde contre les perturbateurs endocriniens.

Une femme enceinte avec un médecin.

Les femmes enceinte sont particulièrement concernées par la campagne de prévention.

L’association « Alerte des médecins sur les Pesticides » a lancé ce jeudi une campagne de prévention alertant sur les dangers des perturbateurs endocriniens. Ces molécules seraient responsables de troubles hormonaux ou de pathologies plus graves, comme le diabète et le cancer.

Parmi les mises en garde des médecins généralistes, on notera l’appel aux femmes enceintes à être extrêmement vigilantes vis-à-vis des produits à base de ces perturbateurs. En effet, les fœtus sont particulièrement sensibles à ces molécules, qui les rendent plus vulnérables aux anomalies physiologiques et de reproduction.

S’orienter vers des produits bio

La naturopathe Isabelle Doumenc donne des conseils pratiques et quelques gestes à suivre : « Il ne faut pas réchauffer d’aliments dans une boîte en plastique au micro-ondes ou dans une boîte de conserve au bain-marie, parce que nous nous sommes rendus compte que ces plastiques migrent à la chaleur et se retrouvent dans les matières grasses ».

D’après les médecins, les parents devraient d’avantage s’orienter vers des produits bio, non-exposés aux pesticides et ne comportant donc aucun perturbateur endocrinien. En 2010, la France avait déjà interdit le bisphénol A, un agent perturbateur présent dans le plastique des biberons.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres