Assouplissement de l’obligation de certificat médical pour le sport

 

Depuis le 1er septembre, la pratique du sport ne nécessite plus systématiquement de détenir un certificat de non contre-indication.

Football

Le certificat médical était obligatoire pour la pratique d’un sport dans le cadre scolaire ou non. Depuis le 1er septembre, ce n’est plus le cas. Un changement qui touche tout particulièrement les activités facultatives organisées dans les collèges et les lycées (associations sportives, UNSS…), pour lesquelles le certificat de non contre-indication n’est plus nécessaire si l’enfant suit normalement les cours de sport de son emploi du temps scolaire.

Assouplissement pour les clubs sportifs affiliés

Pour autant, les licences à payer pour l’adhésion à un club sportif affilié à une fédération nationale (football, tennis, judo, athlétisme…) continue d’exiger le certificat médical pour les enfants et les adultes. Un autre changement pourrait cependant faciliter les démarches : le certificat médical peut désormais être rédigé pour plusieurs disciplines et a une validité de 3 ans, contre 1 an jusqu’à présent.

Les sports pratiqués dans un environnement spécial ou pouvant occasionner des pertes de conscience (alpinisme, plongée, boxe, rugby…) ne sont pas concernés par cet assouplissement et exigent toujours la présentation d’un certificat médical de moins d’un an.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres