Mutuelles : contrecoup de la réforme Touraine pour les patients

 

Un plafonnement des remboursement des consultations médicales par les complémentaires santé est en vigueur depuis le 1er janvier. Les premières conséquences se font sentir.

ORL

La réforme des contrats « responsables » imaginée par Marisol Touraine était un pari risqué : plafonner les remboursements des consultations médicales pour obliger les médecins spécialistes  ORL, pédiatres, opticiens…) à réduire leurs tarifs. Une limitation qui n’a pas eu l’effet escompté.

En effet, les professionnels de santé des secteurs 2 et 3 n’ont pas revu leurs prix à la baisse, tandis que les mutuelles n’ont pas souhaité devenir l’auxiliaire du gouvernement pour pousser à la modération tarifaire. Des tarifs inchangés et un remboursement moindre qui ont pour conséquence principale une somme restante à payer plus importante. Au grand dam des assurés.

Une facture médicale qui s’alourdit

Plus concrètement, une consultation chez un médecin spécialiste facturée 60€ est remboursée 23€ par la Sécurité sociale et 23€ par la complémentaire santé. L’assuré doit ainsi s’acquitter de 14€, alors qu’il n’aurait rien payé initialement. Ainsi, d’après le journal Le Figaro, une opération de la prostate facturée 3 300€, qui était prise complètement en charge auparavant, coûte désormais 1 644,56€ au patient.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres