Les médecins libéraux boycottent la conférence de santé

 

Les 5 principaux syndicats des médecins libéraux ont annoncé ne pas participer à la conférence santé, qui se tient aujourd’hui à Paris. Un signe de protestation contre la loi santé, promulguée en janvier 2016.

CNSLa conférence nationale de santé, qui doit réunir  plus de 300 représentants de médecins, d’infirmiers, de paramédicaux ou encore de pharmaciens, se tient aujourd’hui au Conseil économique social et environnemental, à Paris. L’objectif : compléter la loi santé, appliquée depuis janvier 2016. Les principaux syndicats des médecins libéraux ont annoncé un boycott, afin de protester contre les mesures instaurées par la loi santé, notamment le tiers payant généralisé.

Les syndicats des médecins libéraux organisent aujourd’hui en parallèle les premières assises de la médecine libérale, visant à élaborer une plateforme de propositions communes qui seront proposées à la ministre de la santé, Marisol Touraine. L’enjeu est de présenter des mesures qui, selon les syndicats, auraient dû être examinées avant le vote de la loi santé, pour faciliter l’exercice libéral de la médecine.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres