Mal de dos : un coût d’environ 1 milliard d’euros pour les entreprises

 

Une étude de la Sécurité sociale met en évidence le coût important des arrêts de travail pour cause de mal de dos sur les finances des entreprises.

Mal de dos et arrête de travail

D’après un rapport de la branche accidents du travail de la Sécurité sociale (AT-MP), plus de la moitié des travailleurs français souffrent au moins une fois par an d’un épisode de mal de dos (lombalgies) tandis qu’une fois sur cinq, cette douleur engendre un arrêt de travail. Ces arrêts auraient un coût de près de 1Md€ par an pour les entreprises.

Selon l’AT-MP, la quantité d’accidents du travail dus au mal de dos a augmenté de plus de 6 points en 10 ans. En effet, le mal de dos représentait 13,2% des accidents du travail en 2005, contre 19,1% en 2015.

Cela correspond à une évolution de 146 000 cas en 2005 à 167 000 cas l’année dernière. Ainsi, bien que le nombre total d’accidents du travail ait reculé de 1,1M à 900 000 sur la même période, le mal de dos est une cause qui a tendance à augmenter.

Une inquiétude pour l’Assurance maladie

Pour l’Assurance maladie, qui espère économiser 1,4Md€ en 2017, le mal de dos reste un sujet prioritaire. Malgré cela, les solutions médicales mais également les attentes des patients face à ces maux ne correspondent pas aux avancées de la science : il n’est en effet pas conseillé de s’arrêter de travailler mais de rester actif le plus longtemps possible.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres