Santé : la gastro-entérite arrive avec 3 mois d’avance

 

L’épidémie de gastro-entérite frappe plus tôt et plus fort l’hexagone cette année. 225 732 personnes ont été touchées la semaine dernière.

Gastro entérite 2016

Alors que la campagne de vaccination contre la grippe vient d’être lancée, c’est le virus de la gastro-entérite qui est arrivé, avec près de 3 mois d’avance sur son pic habituel, situé généralement mi-janvier.

Selon l’Institut de recherche pour la valorisation des données de santé (IRSAN), qui s’appuie sur les interventions d’SOS Médecin, l’épidémie a atteint 225 000 Français durant la semaine du 10 au 16 octobre, soit une augmentation de 16% en 7 jours : « cette incidence de gastro-entérites est anormalement élevée pour cette période de l’année ». En effet, avec 353 cas pour 100 000 habitants, le seuil épidémique fixé à 249 est dépassé.

5 régions de France plus particulièrement touchées

Carte de l'évolution de la gastro-entérite en France au 17 octobre 2016 / @IRSAN

Carte de l’évolution de la gastro-entérite en France au 17 octobre 2016 / @IRSAN

Parmi les régions les plus touchées ces 7 derniers jours, on retrouve l’Ile-de-France, la Provence-Alpes-Côte-d’Azur, l’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, l’Auvergne-Rhône-Alpes ou encore le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. La Bretagne est la région de France la moins touchée par le virus. Cette épidémie devrait encore s’étendre lors des prochaines semaines.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres