1 Français sur 6 souffre d’une affection de longue durée

 

Le nombre de Français bénéficiant du dispositif des affections de longue durée de l’Assurance maladie a augmenté d’un tiers en 10 ans. Un 6ème de la population est aujourd’hui concerné.

Affection de longue durée et Assurance maladie

Le nombre de bénéficiaires de l’ALD a augmenté de 50 % depuis 2004. 6,5 millions de personnes étaient alors recensées.

L’Assurance maladie a publié ses données annuelles concernant le dispositif d’affection longue durée (ALD). Selon ce rapport, près de 10 millions de Français en seraient bénéficiaires. Les soins en lien avec les 30 affections concernées par les ALD, qui regroupent 400 pathologies, sont alors intégralement pris en charge par la Sécurité sociale.

200 000 personnes ont rejoint ce régime en 2014. Les diabètes de type 1 et 2 touchent à eux seuls 2,4 millions de personnes et les tumeurs malines 2 millions. Les maladies psychiatriques de longue durée et les maladies coronaires sont également très répandues (respectivement 1,2 million et 1,1 million de personnes concernées). D’après une estimation de la direction générale du Trésor publiée début 2015, 1 Français sur 5 devrait être concerné par ce dispositif d’ici 2025, soit 13,2 millions de personnes.

Le dispositif ALD représente actuellement un surcoût de 12,5 milliards d’euros par an pour l’Assurance maladie.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres