L’espérance de vie humaine pourrait avoir atteint ses limites

 

Selon une étude, l’être humain ne devrait plus dépasser l’âge de 115 ans. L’espérance de vie est déjà en légère baisse dans beaucoup de pays, notamment en France. 

Espérance de vie en baisse

La durée maximale de la vie humaine pourrait déjà avoir été atteinte, selon la revue scientifique britannique Nature. L’étude met en évidence que l’âge maximum lors d’un décès avait augmenté rapidement entre 1970 et 1990, avant d’atteindre un seuil en 1995. A cette date, la longévité a commencé à baisser légèrement, les plus âgés atteignant au maximum 115 ans.

« Nos résultats suggèrent fortement que la durée maximale de vie des êtres humains est fixe et soumise à des contraintes naturelles », a indiqué le groupe de chercheurs américains de l’Université de médecine Albert-Einstein de New-York. La française Jeanne Calment pourrait donc rester la doyenne de l’Humanité. Elle est morte à l’âge de 122 ans en 1997.

L’espérance de vie baisse en France

Avec quelques 600 000 décès enregistrés en 2015, soit une hausse de 7,3% sur un an, le nombre de morts en France « est à son plus haut depuis la Second Guerre Mondiale », selon le rapport de l’INSEE sur la démographie française publié en janvier.

Ce bond de mortalité s’explique notamment, selon l’INSEE, par l’augmentation du nombre de personnes âgées de 65 ans et plus, ainsi que par des épisodes sanitaires et climatiques (froid, canicule et épidémie de grippe). Désormais, l’espérance de vie en France pour les hommes s’établit à 78,9 ans et à 85 ans pour les femmes.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres