Les centres dentaires low cost Dentexia liquidés

 

La justice vient de prononcer la liquidation judiciaire des centres dentaires à bas coûts Dentexia. Plusieurs milliers de patients avaient porté plainte contre le réseau implanté dans plusieurs régions françaises.

Dentexia comptait plusieurs centres dans les agglomérations parisienne et lyonnaise.

Dentexia compte 5 centres dans les agglomérations parisienne et lyonnaise.

Le tribunal de grande instance d’Aix-en-Provence a rejeté le plan de reprise de la société Adental Hodling et prononcé la liquidation judiciaire des centres dentaires Dentexia. Plus de 1 000 patients réunis dans le « Collectif contre Dentexia » militent depuis janvier dernier pour la fermeture de ce réseau qui a encaissé entre 2,3 et 4,5 millions d’euros d’honoraires payés en avance pour des soins dentaires jamais réalisés, selon l’estimation de l’Ordre des chirurgiens-dentistes. L’Agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté a fermé le centre de Chalon-sur-Saône le 1er mars, pour « insuffisance des mesures d’hygiène et de désinfection ».

L’avocat de Dentexia, Maître Philippe Rudyard Bessis, redoute la multiplication de plaintes des patients, qui exigent le remboursement des frais avancés et une indemnisation pour les prestations mal réalisées par les dentistes. Les membres du « Collectif contre Dentexia » doivent se réunir samedi prochain pour étudier avec un avocat les suites judiciaires à donner.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres