Asthme : 1 enfant sur 2 serait mal diagnostiqué

 

50 % des enfants diagnostiqués n’auraient pas d’asthme et seraient traités inutilement. Une erreur de diagnostic hélas fréquente chez les pneumologues.

Asthme mal diagnostiqué chez les enfants

Dans 90 % des cas, l’asthme de l’enfant est associé à un terrain allergique.

L’asthme touche 3 millions de Français et plus d’1 enfant sur 10. Pourtant, une étude néerlandaise révèle que la moitié des enfants seraient mal diagnostiqués. Les chercheurs ont sélectionné 652 enfants de plus de 6 ans jugés asthmatiques et découvert par spirométrie, un test de mesure de la respiration, que le diagnostic a été confirmé pour seulement 105 d’entre eux.

En France, environ 10 % des enfants sont diagnostiqués asthmatiques. Un chiffre stable depuis une dizaine d’années, que cette étude contredit en mettant en lumière un fort taux de sur-diagnostic. D’après le professeur Michel Aubier, pneumologue à l’hôpital Bichat de Paris, « il est assez fréquent que des patients suivent à tort un traitement pour l’asthme ».

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres