Santé : 48,8 % des assureurs prêts à réduire la prime en cas de comportement préventif

 

Près d’un assureur sur deux pense que les Français devraient bénéficier d’une réduction de cotisation s’ils adoptent un comportement préventif santé satisfaisant via des objets de santé connectés.

Le comportement préventif en santé pour faire réduire sa prime d'assurance

847 millions d’appareils connectés devraient être utilisés dans le secteur de la santé d’ici 2023.

Dans le cadre du « TDay-Insurance », 1er congrès sur la révolution numérique en assurance, organisé le 12 avril, 41 professionnels de l’assurance santé ont été interrogés sur leur rapport au numérique et aux objets connectés. Parmi les sondés, près de 50 % pensent que les assureurs devraient permettre, via les objets connectés, de réduire la prime des assurés qui adoptent un bon comportement préventif et 19,5 % en sont totalement convaincus. Par ailleurs, 54 % pensent que cette pratique intéresserait les Français.

27 % des données devraient être générées par des objets connectés d’ici 2020.

Plus de la moitié des assureurs interrogés sont également favorables à la collecte des données de santé des assurés via des objets connectés, mais plus de 60 % sont convaincus que les Français refuseraient de transmettre leurs données de santé à un assureur par ce biais.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres