Assurance maladie : la procédure d’ALD simplifiée

 

Les admissions en affection de longue durée (ALD) seront simplifiées par la loi Santé dès l’été 2016. 85 % des demandes d’entrée en ALD devraient être ainsi facilitées.

L'Assurance maladie simplifie la procédure d'ALD

27 maladies qui nécessitent des soins continus de plus de 6 mois sont concernées par la simplification de la procédure d’ALD. Sur les 10 millions de Français souffrant d’une ALD, 2,7 millions seront concernés chaque année par cette réforme. A partir de l’été prochain, les médecins chargés de déclarer les maladies à la Sécurité sociale pourront remplir un protocole de soins électronique, automatiquement transféré à l’Assurance maladie. Ce dispositif permettra de diminuer les délais de prise en charge des patients, actuellement d’environ 2 jours.

La réforme devrait se poursuivre jusqu’en 2017, avec pour objectif de simplifier la gestion des prolongations des ALD. Ce dispositif représente actuellement un surcoût de 12,5 milliards d’euros par an pour l’Assurance maladie, que le Trésor souhaite limiter en repensant tout le système ALD. La direction générale du Trésor suggère par exemple l’abandon du dispositif ALD au profit d’un autre dispositif qui fixerait la participation de l’Assurance maladie en fonction du niveau de dépense du patient.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres