La vaccination bientôt ouverte aux pharmaciens ?

Vaccin

Présenté la semaine passée, le projet de loi Santé de Marisol Touraine envisage de déléguer une partie des actes traditionnels pratiqués par les médecins vers d’autres professions. Il sera ainsi peut-être possible de se faire vacciner par son pharmacien très bientôt. Une mesure qui est loin de faire l’unanimité…

Se faire vacciner en même temps qu’on achète un sirop pour la toux ? Une idée qui fait monter les médecins au créneau mais qui sera pourtant débattue au Parlement en début d’année 2015.

Vaccin

En accord avec son vaste projet de loi Santé aux mesures hétéroclites, la ministre Marisol Touraine prévoit d’ouvrir la pratique de la vaccination aux pharmaciens ainsi qu’aux sages-femmes qui pourront « vacciner l’entourage des femmes et des nouveau-nés : père, fratrie, grands-parents et personnes impliquées dans la garde d’enfant ».

Cette délégation des actes techniques déjà appliquée en Grande Bretagne et au Portugal devrait alléger le travail de médecins généralistes surchargés. Or, les principaux concernés sont loin d’être ravis et prévoient de se mettre en grève avant la fin de l’année.

Le suivi du patient primordial

«Cela va désorganiser la vaccination. Les médecins, censés assurer une traçabilité et prévoir la suite pour leurs patients, ne seront destinataires d’aucun retour » déplore Claude Leicher, président du syndicat de médecins généralistes MGFrance. Hormis la perte d’une partie de leur clientèle, les professionnels de la médecine craignent des disparités dans le suivi des patients et une attention moins soutenue aux allergies et contres indications.

Les inquiétudes sont partagées par les pharmaciens qui se disent prêts à pratiquer la vaccination dans leurs officines sous certaines conditions. Pour Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), l’heure est à l’apaisement : « Notre profession devra s’engager à informer le médecin traitant, la formation devra être modifiée et enfin, il faudra organiser l’officine avec un lieu de confidentialité indépendant. »

Renforcer la vaccination des Français

En déléguant la vaccination aux pharmaciens, la ministre de la Santé espère faciliter l’accès au vaccin et séduire ceux qui ne font pas l’effort de se rendre chez leur médecin traitant pour procéder à leurs rappels.

En effet, la France est le mauvais élève de l’Europe en matière de vaccination. Moins de la moitié des adolescents sont à jour pour l’hépatite B et seulement 52% des plus de 60 ans se sont fait vacciner contre la grippe l’an passé.

En marge de ces préoccupations, soulignons qu’un vaccin en pharmacie ne devrait coûter que 10€ à l’Assurance Maladie contre 23€ quand il est effectué par un médecin… une économie non négligeable pour les caisses de la Sécurité Sociale.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres