Le Tramadol placé sous surveillance

L’Affsaps enquête actuellement sur le Tramadol, un médicament générique antidouleur et, sur la molécule Tramadol que l’on trouve dans plusieurs médicaments vendus sur ordonnance.

La consommation de Tramadol serait en constante hausse depuis le retrait du Di-Antalvic en 2011, qu’il remplacerait en tant qu’antidouleur.

Les effets secondaires du Tramadol

Ce qui a motivé l’Afssaps à se pencher sur le Tramadol et ce qui l’a amené à le mettre sous surveillance tient au fait d’une forte hausse de consommation du médicament depuis 2 ans.

On vous l’a dit, le Tramadol est non seulement le nom d’un médicament générique mais aussi la molécule présente dans plusieurs médicaments tels que Topalgic, Contramal ou encore Ixprim.

Le Tramadol, efficace contre les douleurs au dos et aux articulations, est un antidouleur dérivé de l’opium. Ce qui maximise les risques d’accoutumance à la molécule et ipso facto, la période de sevrage nécessaire.

Le problème qui se dessine d’emblée avec ce type de molécules dérivées d’opiacé c’est le détournement de la substance pour des effets psychotropes. En 2010, des overdoses au Tramadol ont été observées en France.

C’est au Moyen-Orient que le détournement du Tramadol fait le plus de ravages.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres