Des tests de grossesse en vente dans les supermarchés

Comme annoncée mi-septembre sur notre site, la vente de tests de grossesse en grandes et moyennes surfaces prévue par la loi Hamon sur la Consommation est aujourd’hui autorisée.

Michel-Édouard Leclerc, président du groupe de grandes surfaces du même nom, a d’ailleurs annoncé mercredi 19 mars que les tests couteront 1 € dans ses magasins, sans toutefois préciser quand ils seraient effectivement disponibles.

Tests de grossesse en vente libre: une mesure qui divise

L’annonce de cette mesure, notamment défendue par Najat Vallaud-Belkacem, avait d’emblée suscité l’opposition des pharmaciens qui jugeaient alors qu’il s’agissait « mauvais service rendu aux femmes, surtout quand il s’agit de très jeunes femmes en désarroi ou de femmes en situation précaire».Ce qui, de toute évidence, n’est pas l’avis des consommatrices.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres