Tabac, alcool, drogues : qui consomme quoi en France ?

Jeudi 07 novembre 2013, l’Institut National de Prévention et d’éducation pour la Santé (Inpes) a publié un «Atlas des usages de substances psychoactives en France» sur la base de données récoltées en 2010. Cet ouvrage propose une cartographie et une analyse des modes de consommation d’alcool, de tabac, et de drogue en France. Quelles sont les régions où les consommations sont les plus fortes?

Retour sur la répartition des dépendances avec votre comparateur de mutuelles LeLynx.fr!

La consommation de tabac par région

La consommation de tabac est la plus importante dans le sud de la France. Près de 25% des habitants du Languedoc-Roussillon déclarent fumer au moins 10 cigarettes par jour. Les habitants de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) arrivent juste derrière avec 23,1%. Comparativement, la moyenne nationale si situe à 19,6%.

En revanche, les personnes qui en consomment le moins se trouvent en Alsace (17%) et dans le Rhône-Alpes (16,7%). Ça peut paraitre surprenant mais la région Ile-de-France fait partie des régions où on fume le moins (17,6%). Petit bémol toutefois, les statistiques de l’e-cigarette ne sont pas prises en compte puisque l’étude date de 2010.

La consommation d’alcool par région

L’étude prend en compte l’usage d’alcool «à risque chronique ou de dépendance», c’est-à-dire une consommation supérieure à 21 verres par semaine pour les hommes (soit plus de 3 verres par jour), et une consommation supérieure à 14 verres par semaine (plus de 2 verres par jour) pour les femmes.

Sont également concernées les personnes qui prennent au moins 6 verres pour une seule occasion (soit les amateurs de «cuite régulière») au moins une fois par semaine.

Les trois régions ou la consommation d’alcool est la plus importante sont:

  • Le Languedoc-Roussillon avec 12% des 15-75 ans sondés;
  • Les Pays de la Loire avec 11,9%;
  • Les Midi Pyrénées avec 11,5%.

Dans le Languedoc-Roussillon, ils étaient environ 20% en 2010 à boire au moins si 6 verres dans une soirée tous les mois.

Parallèlement, les trois régions qui consomment le moins d’alcool sont:

  • La basse Normandie (6%)
  • La haute Normandie (5,7%)
  • L’Alsace (6,7%).

La consommation de drogue par région

Si le Languedoc-Roussillon se positionne en première place pour la consommation de tabac et d’alcool, il reste numéro un concernant l’usage de cannabis. La proportion de sondés ayant fumé du cannabis dans cette région au cours du dernier mois est de 7%. L’Ile de France arrive à la deuxième place, les Franciliens sont 6,1% à déclarer avoir consommé du cannabis au cours du dernier mois.

Comparativement, les habitants du Limousin sont les personnes qui consomment le moins de drogue avec un taux de 1,3% soit près de 7 fois moins que les Languedociens-Roussillonnais!

Autre point, le taux d’expérimentation du cannabis (les personnes qui ont déjà essayé) est non négligeable, notamment dans les régions citées plus haut (Languedoc Roussillon en tête à 41%). Vient ensuite la région PACA avec près de 39%, la Bretagne 36% ou encore l’Ile de France avec 35%.

L’usage d’autres drogues illicites comme la cocaïne, les poppers, ecstasy, et champignons hallucinogènes, dont la moyenne nationale est à la hausse mais reste peu importante à l’échelle de la population, est plus fréquent en région parisienne: 6% pour les poppers et 4% pour la cocaïne.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres