Sunburn art : les tatouages « coups de soleil » les plus fous du Net

Sunburn Batman

L’arrivée des beaux jours marque l’émergence d’une nouvelle tendance très controversée : celle du « sunburn art ». Venu des Etats-Unis, le concept consiste à faire apparaître sur sa peau des motifs dessinés par de (gros) coups de soleil.

Sur les réseaux sociaux, les adeptes du sunburn art s’en donne à cœur joie. Fleur d’hibiscus, dragon crachant du feu, symbole de super-héros… La créativité des internautes n’a de limite que leur imagination et une bonne dose de crème solaire ! Pour obtenir ces brûlures pas toujours esthétiques, un calque de papier est placé à même la peau, avant d’être recouvert d’une protection solaire selon la forme souhaitée. Dernier étape : s’exposer de longues heures au soleil afin de peaufiner son tatouage éphémère, quitte à mettre sa peau en danger.

Un risque de mélanome augmenté de 80 %

Vivement dénoncé par les dermatologues, le sunburn art est une pratique lourde de conséquences. En restant au soleil sans protection, ces personnes ne s’exposent pas seulement à un danger de brûlures, ils augmentent également leur chance de développer un cancer de la peau. Rien de nouveau sous le soleil, mais selon la Skin Cancer Foundation, cinq coups de soleil ou plus subis au cours de sa jeunesse suffisent pour augmenter de 80 % le risque de mélanome cutané.

Sunburn art fleur

Sunburn art dragon

 

 

 

 

 

 

Sunburn art soleil

Sunburn art Mona Lisa

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres