Santé : tour d’horizon dans 26 villes européennes

Du 12 au 14 septembre avait lieu à Amsterdam la conférence sur la santé urbaine, à l’occasion de laquelle l’étude Euro-Urhis 2, la plus grande étude comparative des indicateurs de santé et des conditions de vie en Europe jamais menée, a été présentée.

Partant du postulat que «Mesurer la santé au niveau national masque ce qui se passe dans les zones urbaines», le professeur Arpana Verma, coordinatrice de l’étude, a voulu prouver que «les différences relevées à l’intérieur des villes sont parfois plus importantes que les différences observées entre les villes». L’étude se concentre ainsi sur 26 villes européennes.

Espaces verts à Bordeaux versus obésité à Liverpool

Il ressort de l’infographie présentée que si les Bordelais sont globalement très heureux (à 88%) de leurs espaces verts, ils sont au-dessus de la moyenne européenne qui est à 84%. Concernant les espaces verts et de loisirs toujours et, bien en-dessous cette fois de la moyenne des villes européennes sondées, Montpellier accuse un manque puisque seuls 72% des montpelliérains en sont satisfaits.

Bordeaux est à contrario la ville qui enregistre le plus grand taux de jeunes de 14-16 ans ayant déjà fumé du cannabis, 32% soit le double de la moyenne européenne.

L’étude nous apprend également que si l’un des enjeux de santé publique observés à Liverpool est l’obésité, le même fléau se retrouve à Cardiff, à Ljubljana ou encore à Manchester.

L’alcool, autre gros enjeu sanitaire, pose problème à Amsterdam, Oslo ou encore Utrecht.

L’infographie est à découvrir ici.

Source: LeFigaro.fr

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres