Santé : quelques conseils pour les repas de fêtes

A quelques jours du Réveillon de Noël et du Nouvel An, revenons sur quelques conseils utiles pour éviter de tomber malade à cause des repas de fêtes.

Les repas des fêtes de fin d’année sont, pour une raison curieuse, associés à la «grande bouffe». Foie gras, dinde farcie, saumon fumé, bûches sont autant d’aliments riches en graisse qui, consommés séparément, ne vont pas vous faire de mal.

Mais, le problème est justement là, à Noël, on a tendance à mélanger joyeusement tous ces aliments.

Repas de Noël: sans se priver, on peut faire des choix

L’idée est évidemment de ne pas se priver. Comme leur nom l’indique, il s’agit de repas de fêtes, censés avoir lieu une fois par an.

Toutefois, sans prescrire de régime particulier, LeLynx.fr vous conseille de faire un peu attention àvotre sécurité alimentaire et, notamment:

  • Garder une alimentation variée: en d’autres termes, ne vous concentrez pas exclusivement sur le bloc de foie gras à finir. Essayez de manger un peu de tout sans abus de quoi que ce soit.
  • Accompagnez votre foie gras de pain pour éliminer les graisses.
  • Préférez votre saumon fumé sans beurre.

Selon certains nutritionnistes comme le Dr. Guérineau, les repas des fêtes de fin d’année doivent faire l’objet d’une préparation et d’un suivi.

Ainsi, le médecin conseille de se servir de la phytothérapie, une médecine par les plantes. Il recommande ainsi de consommer des extraits de radis noir et d’artichaut, avant et après, pour aider le foie à éliminer les déchets.

Si vous êtes couvert en assurance santé par une mutuelle, vous pouvez bénéficier d’une bonne prise en charge de la phytothérapie. Comparez les mutuelles santé avant de souscrire votre contrat complémentaire.

De la même manière, le Dr. Guérineau* recommande de boire du jus de citron tiède et du thé vert avant, pendant et après les repas afin d’éviter la consommation unique de boissons alcoolisées.

Enfin, une longue marche digestive est toujours la bienvenue après les repas copieux, afin d’éliminer les déchets et les graisses accumulés pendant les repas.

Les huîtres, contrairement à une idée reçue, sont très peu caloriques et excellentes pour la santé. A consommer donc sans aucune inquiétude.

* Le Dr. Guérineau est l’auteur du livre « Les Secrets de la micronutrition », paru en novembre 2010 chez Albin Michel.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres