Retour à l’opacité sur les tarifs des prothèses dentaires

Mercredi 09 mars 2011, les sénateurs ont supprimé l’obligation qu’avaient les dentistes de faire figurer le prix d’achat des prothèses dentaires sur les devis destinés aux patients.

Alors même que l’Article 57 de la loi HPST (Hôpital, patient, Santé, Territoire ou loi dite Bachelot), adopté il y a 2 ans, disposait que les professionnels de la santé devaient faire preuve d’une transparence totale sur les tarifs.

Prothèses: les dentistes doivent indiquer le prix de la prestation et non plus de l’achat

Un retour en arrière donc puisque la loi Bachelot prévoyait justement que l’origine géographique des prothèses soit mentionnée et que les chirurgiens-dentistes indiquent sur les devis dentaires remis aux patients le coût d’achat des prothèses.

La fin de la transparence des tarifs de soins de santé sonne comme l’enterrement d’un espoir de réduction des prix. Ceci est d’autant plus vrai pour les soins dentaires, qui coûtent cher et qui sont mal pris en charge par la sécurité sociale.

Selon le Parisien, on peut estimer à 5 millions, le nombre de patients dont les revenus ne leur permettent pas de souscrire une mutuelle santé.

Sachant que les tarifs des prothèses peuvent s’échelonner de 400 à 1000 euros, ces patients ne pourront compter que sur le maigre remboursement de l’assurance maladie, soit 75,25 euros

Êtes-vous bien couvert par votre mutuelle pour vos soins dentaires? Pour en avoir la certitude, comparez les mutuelles sur votre comparateur mutuelle LeLynx.fr.

En quelques clics seulement, comparez tous vos devis mutuelle et soyez sûr de souscrire une mutuelle pas chère!

Source: Le Parisien

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres