Rendre la contraception gratuite pour les mineurs ?

Comme nous, vous avez l’impression d’avoir lu mille fois ce titre un peu partout dans la presse et, toujours comme nous, vous n’avez pas franchement le sentiment que ce projet progresse d’un iota? Pourtant, mercredi 15 février, Internet pullulait encore d’articles sur la contraception gratuite pour les mineures, vers laquelle on tend semble-t-il sans que ce soit non plus évident.

Alors, marronnier d’hiver (et d’été aussi d’ailleurs) ou vrai projet appelé à être suivi d’effets? Personne ne le sait mais saisissons l’occasion de vous tenir informé de l’actualité de la contraception des mineures.

Vers un forfait contraception pour mineures?

La rédaction de Libération.fr nous apprend que l’idée, qu’on n’oserait qualifier d’originale pour le coup, de rendre la contraception gratuite pour les mineures, provient entre autres du gynécologue Israël Nisand qui, dans un rapport soumis à la sécurité sociale et aux laboratoires pharmaceutiques, déplorent que «La gratuité de la contraception pour les mineurs ne constitue pas, et de loin, la règle sauf dans les centres de planification».

Loin d’enrayer le problème du nombre grandissant de grossesses non désirées et ipso facto d’IVG chez les mineures, une telle situation ne fait que l’accentuer, selon les professionnels de santé signataires du rapport qui devra être remis jeudi 16 février à la secrétaire d’État à la Jeunesse Jeannette Bougrab.

Concrètement, les praticiens proposent de mettre en place un «forfait contraception pour mineures», dont les principaux traits seraient la gratuité de tous les contraceptifs pour les mineurs et l’anonymat des jeunes.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres